Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Le centre de Pen Bron à Saint-Nazaire

Bonjour à tous l'article que vous allez lire ou pour certains relire date de 2014. A cette époque il était mis en ligne avant la délocalisation du centre de Pen Bron à Saint-Nazaire.
A la fin de cet article il est dit."L'association des Œuvres affirme poursuivre à Pen Bron après 2014 sa mission dans le « champ du handicap. » Peut-être en valorisant sa proximité avec la mer et en y associant le sport ?
 
Un an que Pen Bron ne vit plus, un an et pourtant aucune action dans ce lieu,  j'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus de temps que Pen Bron a disparu de la circulation. Des projets il y en a eu comme le dernier écrit plus haut.  Aujourd'hui rien. Les belles paroles se sont envolées tranquillement. L'avenir d'un tel endroit n'est plus d'actualité pour certains.
 
Sur ce blog beaucoup me demande des nouvelles et je suis incapable de vous en donner. beaucoup trouve honteux que Pen Bron soit ainsi délaissé et abandonné et je suis tout a fait d'accord avec vous.
Sur certains sites,  je lis que c'est la faute des politiques,  oui c'est la faute de ces politiques, de droite de gauche du centre,  ils n'ont jamais rien fait, juste parler mais aucun geste qui a mis en avant la préoccupation de ce lieu.
 
Je suis triste et certain que beaucoup d'habitants du Croisic, de Guérande, de la Turballe et des villes alentours sont à se dire quel gâchis !
Les personnes travaillant dans les marais salants ne voit plus guère passer quelques patients accompagnés de leurs famille ; Celle ci souvent venant parfois de loin participaient à l’économie de ces villes, hôtel, restauration....
 
Relayer tout cela, la fermeture d'un centre, dès l'origine dédié aux enfants, qui a bien sur changé de voix au fil de son histoire, mais qui doit rester dans son rôle:  aider ceux qui sont malades, handicapés.... tout en bénéficiant d'un environnement propice à aller mieux
Merci a vous
_______________________

La Turballe. Pen Bron accueille désormais les aidants, Michel Oriot, 18 mars 2018 Ouest-France

"Le centre de rééducation fonctionnelle a déménagé à Saint-Nazaire il y a un an, mais les locaux de Pen Bron servent désormais de cadre à des stages pour former les aidants.
 
Se former pour « mieux vivre son rôle d’aidant » au quotidien ?
Le Centre de formation de Pen-Bron et l’Association Française des Aidants organisent à Pen Bron, La Turballe, des formations à destination des aidants. Le centre de Pen Bron met en place à partir d’avril des modules de formation à destination des aidants.....".

_____________________

Article évoqué plus haut

Que va-t-il se passer au centre marin de La Turballe ?

Le centre de rééducation fonctionnelle de Pen Bron qui soigne les traumatisés victimes d'un AVC, d'une tumeur cérébrale, de maladies neurologiques dégénératives après 50 ans, d'un accident, déménagera de La Turballe à Saint-Nazaire en 2014. Sur un nouveau site à construire.

Pourquoi doit-il changer de site ?

L'agence régionale de santé (ARS) qui assure le schéma des structures de soin à l'échelle de la région, le veut : « L'ARS nous a demandé de rapprocher l'offre de rééducation sur la région urbaine, proche de la cité sanitaire », affirme Dominique André, directeur général de l'association des OEuvres de Pen Bron. En terme de rééducation fonctionnelle, cette structure privée sera le pivot sur le secteur de Saint-Nazaire, en partenariat avec l'hôpital.

Comment est mené le projet ?

L'association des oeuvres de Pen Bron réfléchit « depuis plus d'un an » à la création d'un nouveau site sur Saint-Nazaire : « On aura 90 lits et 40 places d'accueil de jour », ajoute le directeur général nantais. Actuellement, le centre de Pen Bron accueille 104 lits et possède douze places d'hôpital de jour pour les patients qui viennent en soins à la journée.

Tous les lits seront-ils transférés ?

Oui et non. Tous les lits partiront à Saint-Nazaire mais, en fait, les places seront réparties différemment : moins de lits pour le séjour et plus de places à la journée. L'agence de santé a demandé à l'association de plancher sur ce projet avec 90 lits, c'est-à-dire 14 de moins qu'à La Turballe, mais en augmentant le nombre de place d'accueil de jour (de 12 à 40 places). C'est le but : la proximité pour les Nazairiens et les perspectives d'économie pour l'Etat. Car il vaut mieux laisser, si possible, les personnes en situation de handicap chez elles.

Le centre marin a-t-il toujours soigné les traumatisés ?

Ce centre né en 1887 pour soigner les tuberculeux, c'était le Centre héliomarin, s'est transformé en centre « Centre marin de Pen-Bron médecine physique et réadaptation » pour les polytraumatisés. Il enregistre plus de 1 100 entrées par an. Environ 20 % des parents arrivent au centre à la suite d'un accident de la vie et 80 % y reviennent plus tard, pour des « situations séquellaires ».

L'association propriétaire gère-t-elle d'autres établissements ?

L'association des OEuvres de Pen Bron, basée sur Nantes, possède neuf structures sur le département et des services, dont deux instituts médico-éducatifs (IME) à Vertou et Varades. Elle dispose également d'un établissement tout neuf : un Institut d'éducation motrice qui vient d'ouvrir le 1er septembre à Océanis, pour 50 enfants polytraumatisés âgés de 18 mois à 20 ans. Pen Bron a perdu, de son côté, dix lits en juillet 2010, partis sur Nantes, à l'Esean, à la demande de l'agence de santé. Le futur centre s'installera à Océanis, pas loin de cet institut.

Que deviendra Pen Bron, son activité économique, ses personnels ?

Le personnel rejoindra sans doute Saint-Nazaire car le projet n'envisage pas de plan social. L'association des OEuvres affirme poursuivre à Pen Bron après 2014 sa mission dans le « champ du handicap. » Peut-être en valorisant sa proximité avec la mer et en y associant le sport ?

Pen Bron sera-t-il bientôt à vendre ?

Non, répond le directeur. « C'est notre site historique. Au-delà du symbole, on restera propriétaire. Notre président me le dit suffisamment fort !

Michel ORIOT Ouest-France

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sellin 29/05/2018 12:57

oops
il fallait lire au début : depuis des années.

Sellin LoÏc 29/05/2018 12:06

Bonjour,
Depuis dessinées, je suis tombé sous le charme si particulier de Pen Bron, son site comme son histoire. J'ai découvert récemment votre blog qui fourmille d'informations. Je suis installé nouvellement dans la région (je vis au Pouliguen), une région que je fréquente depuis mon enfance. Mon métier de journaliste me pousse à rentrer en contact avec vous pour échanger sur ce lieu unique chargé de tant d'histoire.
Pouvons-nous nous rencontrer?
mon téléphone : 06 42 72 71 44;
MON MAIL : loicsellin@gmail.com
merci de me contacter.
amicalement
Loïc Selon

Cécile 12/05/2018 13:58

Bonjour, apparemment le centre reprend du service bientôt : https://www.google.fr/amp/s/www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-turballe-44420/pen-bron-accueille-desormais-les-aidants-5628976/amp

Cordialement

emmanuel 14/05/2018 09:22

bonjour a vous un grand merci pour l'info que je viens de publier