Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Enfants de Pen Bron, La Turballe

Chiens guides d’aveugles : Toujours de nombreux refus pour les maîtres

Trop souvent encore des personnes se voient refuser l’accès à des lieux publics avec leur chien d’assistance.

La circulaire complémentaire à l’instruction du 25 mars 2015 insiste sur l’obligation de libre accès des personnes handicapées titulaires de la carte mobilité inclusion accompagnées de leur chien guide ou chien d’assistance, - éduqué à cet effet dans un centre agréé - aux lieux publics, aux transports, aux établissements recevant du public, y compris les établissements scolaires lorsqu’il est notifié par la Maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH).

« Le principe de libre-accès est primordial pour assurer la pleine participation des personnes en situation de handicap, c’est un droit que tous doivent respecter. » tient à rappeler la Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre chargée des Personnes Handicapées.

Les associations et les personnes ayant alerté la Ministre de certains manquements, cette circulaire complémentaire vient rappeler à tous leurs obligations. Elle invite les préfets à adresser des instructions aux services de police et de gendarmerie afin qu’ils dressent constat des infractions.

Un refus peut être puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe, soit 150 à 450 €.Par ailleurs, le port de la muselière n’est pas obligatoire à condition de pouvoir justifier de l’éducation de son chien guide.
Articles en ligne à consulter ( 2019-2018)

Une malvoyante avec un chien guide refoulée d’un restaurant : "On n’est pas des voyous, on est handicapés"

Handicapé, on lui refuse l'accès au supermarché avec son chien guide

Evry : son chien d’assistance mis à la porte du magasin Lidl

Voir aussi

L’association Handi’chiens s’est spécialisée dans la formation de chiens destinés à accompagner les personnes en situation de handicap moteur. Mais aussi souffrant de troubles du comportement : autisme, épilepsie. Les animaux sont gratuitement mis à disposition des bénéficiaires.
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article